TukkiRoom

tukkiroom2.jpg

Tukkiroom, une installation proposée par Gilles Balizet, Sylvie Bredeloup, Charles Grémont (IRD, LPED) et Ludo Mepa (Les Obliques, la Disquette).

A partir d’observations et d’entretiens réalisés au Mali, au Maroc et au Sénégal auprès des voyageurs et voyageuses. 

Tukkiroom, la chambre du voyageur en anglo-wolof…

L’idée ici est de reconstituer l’ambiance d’un lieu frugal où les migrants africains font une halte, se croisent et se retrouvent, échangent, partagent des repas, se reposent avant de reprendre la route ou après le travail .

tukkiroom2.jpg
P1020877.JPG

Les quelques objets emportés ou acquis sur place par les voyageurs se déplacent d’une exposition à l’autre dans un grand bidon et rendent compte de la vie à la fois ordinaire et précaire de ces personnes.

Deux expositions ont été hébergées dans la Tukkiroom

Ce que les objets nous disent de la mobilité des hommes, créée par des chercheurs de l’IRD (UMR LPED), avec l’appui de lycéens du Lycée Mermoz de Dakar regroupés au sein d’un club scientifique. 

Aborder la question migratoire par les objets du quotidien nous fait entrer dans l’intimité des personnes et passer derrière le décor, là où la vie se déroule. L’histoire des petites choses qu’on emmène avec soi, de la préparation du départ au retour au pays, est présentée dans la Tukkiroom et ramène au jour les pans cachés des parcours en migration, les espoirs comme les malheurs face aux mille et un obstacles qui surgissent sur la route.

Les mots du voyage. 

Une exposition sonore créée en partenariat avec le studio Ëpoukay.

A écouter ici.

Les séances passées de la Tukkiroom :

- 5èmes Rencontres des Etudes Africaines en France (REAF) à Marseille en juillet 2018.

- Nuit Européenne des chercheurs à Aix en Provence en septembre 2021,

- 7èmes REAF à Toulouse en juin 2022.

TUKKIROOM-SB4.jpg